La paresse : ses méfaits et son traitement.

La paresse : ses méfaits et son traitement.

Bismillâhir Rahmânir Rahîme,

Anas رضي الله عنه rapporte que l'Envoyé d'Allâh ﷺ avait coutume de dire :

اللّٰهُمَّ  إِنِّي أَعُوْذُ بِكَ  مِنَ العَجْزِ

وَ الْكَسَلِ وَ الْجُبْنِ وَ الْهَرَم

ِ وَ الْبُخْلِ

وَ أَعُوْذُ بِكَ  مِنْ عَذَابِ الْقَبْرِ

 وَ أَعُوْذُ بِكَ  مِنْ فِتْنَةِ الْمَحْيا

وَ الْمَمَاتِ

" Ô Allâh ! Je Te demande de me préserver de l'impotence, de la paresse, de la lâcheté, de la décrépitude, et de l'avarice. Je Te demande de me préserver également du châtiment de la tombe et des épreuves occasionnées par la vie et par la mort. "

Dans une autre version, on trouve cet ajout :

وَ ضَلَعِ الْدَّيْنِ وَ غَلَبَةِ الرِّجَالِ

Et de me préserver de dettes accablantes et de la tyrannie des hommes. "
Rapporté par Mouslim.

Quelques explications en résumé concernant ce hadîth :

Sheïkh Kilmânî رحمه الله  cite que ce dou'a fait partie de la noblesse de caractère.
Il dit aussi en ce sens :

Ces maladies spirituelles sont en relation avec le nafs (l'égo), et le corps :

-la lâcheté est en relation avec la colère,
-l'avarice est en relation avec les passions,
-la décrépitude (l'incapacité) et la paresse sont en relation avec le corps ( شرح رياض الصالحين  ).

Cette invocation mentionne quelques maladies spirituelles, il est donc nécessaire de se protéger et d'être guéri de ces cancers spirituels.

Sheïkh Houssaïn Siddîquî حفظه الله écrit dans son commentaire de Riyâdhous Sâlihîne au sujet de
 " et de me préserver de dettes accablantes "  ; c'est :

- ne pas avoir les moyens de rembourser ses dettes,
- être harcelé pour rembourser ses dettes,
- être fatigué moralement et psychologiquement parce-qu'on se fait du souci concernant le remboursement de nos dettes.

C'est une Sounnah Moustahabbah d'invoquer Allâh et de chercher protection à travers ce dou'a.

Parmi les maladies spirituelles citées dans cette invocation, on trouve la paresse.

Les savants disent au sujet de la paresse :

- elle nous empêche d'avancer vers Allâh.
- le/la paresseux/se entreprendra très peu de bonnes actions,
parfois, ce sera pour faire voir aux gens,
- on entreprend des actions sans amour pour Allâh, ni conviction,
- elle crée le désespoir envers Allâh,
- les bonnes actions deviennent un fardeau,
- elle empêche d'accomplir les bonnes actions de la meilleure façon,
- parfois la paresse entraîne le délaissement des obligations envers notre Créateur.

L'être humain n'aime pas être traité de paresseux que ce soit pendant ses études, dans son travail, dans la vie de tous les jours, alors comment peut-il faire preuve de paresse quand il s'agit de suivre les injonctions divines ?

Allâh ﷻ aime le courageux et n'aime pas le paresseux ; la preuve c'est que ce dou'a nous enseigne qu'il faut demander protection contre la paresse.

Satan aime ceux et celles qui sont paresseux dans le Dîne.

⚠  La paresse ne fait pas partie des qualités du croyant ; on retrouve cette maladie spirituelle chez les hypocrites à l'époque de Mouhammad ﷺ, Le Tout-Miséricordieux les décrit dans Son Saint Livre ainsi :

وَإِذَا قَامُوا إِلَى الصَّلَاةِ قَامُوا كُسَالَىٰ يُرَاءُونَ النَّاسَ وَلَا يَذْكُرُونَ اللَّهَ إِلَّا قَلِيلًا  ﴿١٤٢﴾؅

Et lorsqu'ils se lèvent pour la Salât, ils se lèvent avec paresse et par ostentation envers les gens. A peine invoquent-ils Allâh.
Soûrah Les Femmes, verset 142.


⯑⯑ Mouftî Shafî' 'Ousmânî رحمه الله cite dans son célèbre Tafsîr معارف القرآن , au sujet de la paresse,  dans le commentaire du verset 7 de la Soûrah Ibrâhîm :

" Faire preuve de paresse en suivant les injonctions de Dîne, est un signe d'ingratitude envers les bienfaits d'Allâh et envers Allâh Lui-même :

وَإِذْ تَأَذَّنَ رَبُّكُمْ لَئِنْ شَكَرْتُمْ لَأَزِيدَنَّكُمْ ۖ وَلَئِنْ كَفَرْتُمْ إِنَّ عَذَابِي لَشَدِيدٌ  ﴿٧﴾؅

Et lorsque votre Seigneur proclama: «Si vous êtes reconnaissants, très certainement J'augmenterai [Mes bienfaits] pour vous. Mais si vous êtes ingrats, Mon châtiment sera terrible».


⯑ Les savants préconisent un traitement pour cette maladie spirituelle ⯑ :

1- Faire preuve de courage, et de volonté.
2- Ne pas suivre ses envies de paresse.
3- Penser qu'Allâh n'aime pas les paresseux.
4- S'efforcer d'accomplir les bonnes actions de la meilleure façon.
5- Penser aux bienfaits qu'Allâh nous a octroyés et donc, comment peut-on être encore paresseux dans l'accomplissement des bonnes œuvres ?
6- Faire sa réforme spirituelle auprès des véridiques.
7- Ne pas suivre son égo (nafs).
8- Etudier la vie de Rassoûloullah ﷺ et de ses compagnons رضي الله عنهم afin d'avoir des modèles et des exemples devant soi.
9- Faire Istighfâr ( demander pardon ) et Tawbah ( se repentir ) après avoir accomplit une bonne action avec paresse.
10- Invoquer Allâh ﷻ contre la paresse à travers le dou'a cité plus haut.
11- Penser à la mort.


⚠  La paresse peut nous jouer un vilain tour durant le mois de Ramadhâne, surtout pour la Salâh de Tarâwîh, la lecture du Qour'âne avec Tadjweed et sa traduction, les dou'as, la demande de pardon, le renoncement aux péchés extérieurs et intérieurs etc...

Si on ne se soigne pas,
on ne pourra pas accomplir ces bonnes actions avec amour, avec coeur,
on ne pourra pas réaliser la valeur de ces bonnes actions ( citées plus haut ) qui doivent nous faire mériter le Miséricorde d'Allâh, le Pardon d'Allâh et nous délivrer du feu de l'enfer.

Jour J -11, pour la venue du mois béni de Ramadhâne :
n'attendons pas ce mois pour commencer à entreprendre des actions pieuses et vertueuses, et pour se réformer spirituellement, mais commençons bien avant.

Qu'Allâh Ta'âla nous accorde une bonne hygiène spirituelle et nous préserve de la paresse.

Sheikh Zakaria PATEL

ImprimerE-mail

Articles en relation

Ile de la Réunion - France

الأحد 12 رمضان 1439
dimanche Ramadhan 12 1439
dimanche mai 27 2018
Fajr 05:28
Lever du Soleil 06:46
Zohr 12:15
Asr 16:08
Maghrib 17:44
Ishaa 18:58

Dernières vidéos

Abonnez-vous à notre chaine Youtube ! Islam365