Flash Islam N°27

HADITH, PAROLES ET TRADITIONS DU PROPHETE MOUHAMMAD Sallallahou Alayhi Wassallam

 

« Il y aura au paradis une tente faite d’une perle excavée, de soixante milles de largeur, et d’un angle à l’autre les gens ne se verront pas les uns les autres ; les croyants la parcourront. Il y aura (pour chacun) deux jardins dont les vases et tout ce qui s’y trouvera seront en argent, et deux (autres) jardins dont les vases et tout ce qui s’y trouvera seront en or. Entre les habitants et la vue de leur Seigneur, il n’y aura d’autre voile que la majesté de Son visage dans le jardin de l’Eden » (Boukhâri)

                                                                                                

DOU’A LORSQU’ON AFFRONTE UNE SITUATION DESAGREABLE OU UNE CONTRAINTE

 

 

  قَدَّرَ اللهُ وَمَا شَاءَ فَعَلَ

Qaddaral lahou wa ma shaa a fa ‘ala

 

«C’est le décret d’Allah, il fait ce qu’il veut».

 

 

NOMS MUSULMANS :    

 

FILLES : --- Halima:nourrice du Prophète Sallallahou Alayhi Wassallam, patiente, indulgente.

                --- Hafsa : fille de ‘Oumar radhi yallahou anhou.

                --- A’icha : fille de Abou Bakr radhi yallahou anhou, épouse préférée du Prophète Sallallahou Alayhi                                                                                                                                                                                                                                       Wassallam .Vivante, pleine de vitalité.

 

GARCONS : --- Aadam: premier homme et premier Prophète.

                      --- Idrîss: Nom d’un Prophète.

                      --- Sâlih: Nom d’un Prophète, signifie intègre, probe, vertueux.

 

SAGESSE ARABE: « Une heure de négligence peut anéantir une année de pieux efforts » (Ibn Hazm)

 

NOS CROYANCES FONDAMENTALES : Le fait de faire des douahs ou l’aumône ou d’envoyer le zikr et faire parvenir le sawab est très profitable pour le mort (le défunt). (Behesti Zewar)

UN SOURIRE :

La semaine dernière mon épouse et moi avons acheté un nouvel ordinateur. Nous avons rencontré des difficultés en l’installant. Nous appelâmes donc le numéro d’assistance à la clientèle que nous avons trouvé dans le manuel d’utilisation.

Au téléphone, l’assistant commença à nous expliquer le problème dans le jargon informatique. Nous fûmes encore plus confus.

-« Ecoutez monsieur ! » dis-je poliment, « Pouvez-vous m’expliquer ce que je devrais faire comme si vous parliez à un enfant ? »

-« Ok mon fils ! Peux-tu me passer ta mère s’il te plait ? »

UNE DETTE IMPAYABLE :

Ayant atteint un âge avancé, un homme ressentit le désir de retourner à sa mère tout le service qu’elle lui avait rendue. Il la demanda : « Mère, que puis-je te donner ?

Qu’est-ce que je peux faire pour toi?

Je veux sincèrement te rembourser tous les sacrifices que tu as faits pour moi et tout l'amour dont tu mas comblé. »

Elle fut étonnée et dit : « Pourquoi penses-tu cela ?

C'était mon devoir, ainsi je l'ai fait, tu n’as pas à me rembourser. Même si tu le veux, une personne ne peut jamais rembourser sa mère pour ce qu’elle a fait pour lui. »

Malgré le refus de la mère de demander quoi que ce soit, il continua à insister.

Pour mettre un terme à la discussion, elle dit : « Bien ! Si tu insistes, alors ce soir tu dormiras sur mon lit, avec moi, tout comme tu le faisais quand tu étais un bébé. »

Il répondit : « C'est étrange ce que tu me demandes, mais si cela te satisfait, je le ferai. »

Dès qu'il s’endormi, la mère se leva et apporta un sceau d'eau. Elle versa un verre d'eau sur son côté. Le fils fut perturbé dans son sommeil par l'humidité de sa couche et il se déplaça vers l'autre côté du lit. Il se rendormit et sa mère versa un autre verre d'eau de l'autre côté du lit.

Dans son assoupissement il essaya de trouver un espace vers le pied du lit. Quelques temps plus tard il sentit que cette partie du lit aussi était humide. Il se leva et vit sa mère, avec le verre d’eau dans sa main. Il demanda en colère, « Que faites vous mère ?

Pourquoi vous ne me laissez pas dormir?

Comment vous attendez-vous à ce que je dorme sur un lit humide ? « 

Elle  répondit : « j'ai dormi avec toi, quand tu mouillais le lit la nuit. J’ai changé tes couches et je t’ai placé sur la partie sèche du lit, alors que je dormais sur la partie humide.

Tu voulais me rembourser… Peux-tu dormir ici même pour une nuit avec moi sur un lit humide ? Si tu peux, alors je considérerai que tu m’as remboursé. » 

N’est-il pas vrai que de toutes les dettes du monde, celle qui ne peut jamais être remboursée est celle que tu dois à ta mère. Tu ne peux jamais rembourser l'amour, le soin et le temps que ta mère a donné pour t’élever.  

Tu es une partie de sa chair et de son sang ; n’oublies jamais ceci, parce qu'elle ne l'oublie pas.

ImprimerE-mail

Articles en relation

Ile de la Réunion - France

الجمعة 27 صفر 1439
vendredi Safar 27 1439
vendredi novembre 17 2017
Fajr 04:07
Lever du Soleil 05:28
Zohr 12:03
Asr 16:37
Maghrib 18:38
Ishaa 19:55

Dernières vidéos