Le jeûne du mois de Cha'baan

Cha’baan fait partie des mois méritoires dans lequel nous trouvons quelques recommandations particulières dans la sounnah du Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) .

 

Il est rapporté dans les hadiths authentiques que le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam)  avait l’habitude de jeûner durant du mois de Cha’baan. Ces jeunes n’étaient pas obligatoires mais comme le mois de Cha’baan précède immédiatement celui du Ramadhân, une préparation spirituelle était convenable.

 Pour cela, on retrouve quelques mesures préliminaires suggérées par le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) à travers ses instructions orales et pratiques.

Anas (radhi yallâhou anhou) rapporte qu’on demanda au Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) : « Quel est le jeûne le plus méritoire après le jeûne de Ramadhân ? » Il répondit : « Le jeûne du (mois) de Cha’baan  en l’honneur de celui du Ramadhân. »  

 

 Oussâma ibnou Zayd  (radhi yallâhou anhou) rapporte qu’il a demandé au Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) : « O Messager d’Allah, je vous ai vu jeûner durant tout le mois de Cha’baan si souvent que je ne vous ai vu jeûner autant durant les autres mois.» Le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) répondit : « Cha’baan est un mois entre Rajab et Ramadhân qui est souvent négligé par beaucoup de gens. Et c’est un mois dans lequel une partie des actions des êtres humains est présentée devant le Seigneur de l’univers. Alors je désire que mes actions soient présentées à un moment où je suis en état de jeûne. »

 

Aicha (radhi yallâhou anha) a dit : « Le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) avait l’habitude de jeûner durant le tout le mois de Cha’baan. Je lui ai dit : « O Messager d’Allah ! Est-ce que le mois de Cha’baan est votre mois de prédilection pour jeûner ? » Il dit : « Allah a inscrit la liste des personnes qui vont mourir cette année dans ce mois. C’est pour cela que j’aimerais que ma mort se présente alors que je suis en état de jeûne. »

 

Dans une autre tradition, Aicha (radhi yallâhou anha) dit :« Parfois, le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) commençait à jeûner continuellement a tel point que nous pensions qu’il ne s’arrêterait jamais, et parfois il avait l’habitude d’arrêter de jeûner à tel point que nous pensions qu’il ne jeûnerait jamais. Je n’ai jamais vu le Messager d’Allah (sallallâhou 'alayhi wa sallam) jeûner un mois entier, sauf le mois de Ramadhân et je ne l’ai jamais vu jeûner dans un mois si souvent qu’il ne l’a fait dans le mois de Cha’baan. »

 

Dans une autre version, Aicha (radhi yallâhou anha) dit :« Je n’ai jamais vu le Messager d’Allah (sallallâhou 'alayhi wa sallam) jeûner dans un mois si fréquemment comme il l’a fait dans le mois de Cha’baan. Il avait l’habitude de jeûner dans ce mois laissant seulement quelques jours, où plutôt, il avait l’habitude de jeûner presque tout le mois. »

 

Salmah (radhi yallâhou anha) dit : « Je n’ai jamais vu le Messager d’Allah (sallallâhou 'alayhi wa sallam) jeûner deux mois continuellement (consécutivement) sauf dans le mois de Cha’baan et Ramadhân. »

 

 

Toutes ces versions indiquent que jeûner dans le mois de Cha’baan, même s’il n’est pas obligatoire, est si méritoire que le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) n’aimait pas le manquer. Mais on doit bien comprendre que ces jeûnes de Cha’baan sont seulement pour les personnes qui ont la capacité de les garder sans porter atteinte à l’observance des jeûnes obligatoires du Ramadhân.

 

C’est pourquoi si une personne craint qu’après avoir jeûné dans le mois de Cha’baan, elle perdra sa force ou sa vigueur pour les jeûnes de Ramadhân et qu’elle ne sera pas apte à jeûner durant ce mois béni avec toute force et vitalité, alors elle ne doit pas jeûner dans le mois de Cha’baan parce que les jeûnes obligatoires de Ramadhân sont plus importants que ceux de Cha’baan.

 

C’est la raison pour laquelle le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) a particulièrement déconseillé aux gens de jeûner dans la seconde moitié du mois de Cha’baan ou un jour ou deux avant le début du Ramadhân.

 

 Abou Houreyra (radhi yallâhou anhou) rapporte que le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) a dit : « Ne jeûnez pas lorsque la première moitié de Cha’baan est passé. »

 

 D’après une autre version, le Prophète  (sallallâhou 'alayhi wa sallam) a dit : « Ne précédez pas le mois de Ramadhân d’un ou deux jours de jeûne. »

 

 En résumé, nous pouvons dire que le dernier des prophètes Mouhammad (sallallâhou 'alayhi wa sallam) lui-même avait l’habitude de jeûner la majeure partie du mois de Cha’baann parce qu’il n’avait aucune appréhension de faiblesse ou de fatigue avant le début du Ramadhân.

Concernant les autres personnes, il leur a ordonné de ne pas jeûner après la moitié du mois de Cha’baan de crainte qu’ils perdent leur force et leur vitalité avant que le Ramadhân ne commence et qu’ils ne pourraient accueillir le mois de Ramadhân avec enthousiasme.

 

ImprimerE-mail

Ile de la Réunion - France

الأربعاء 27 المحرّم 1439
mercredi Muharram 27 1439
mercredi octobre 18 2017
Fajr 04:28
Lever du Soleil 05:44
Zohr 12:03
Asr 16:33
Maghrib 18:22
Ishaa 19:34

Dernières vidéos