Le compte à rebours a déjà commencé.

Le compte à rebours a déjà commencé. Il reste moins de deux mois pour l'arrivée du mois béni de Ramadhân. Le nom même de Ramadhân éveille un sentiment de joie et de plaisir dans le cœur du Mou'min. Celui-ci n'arrive ainsi plus à trouver la quiétude tant l'anticipation désireuse du mois saint occupe son cœur. Parfois, ce sentiment peut même se transformer en peur et anxiété… "O Allah, pourrai-je voir le Ramadhân cette année ?"

 


Seul Allah sait qui vivra pour voir le Ramadhân. L’assurance vient sous forme d’une invocation faite avec ferveur : "O Allah bénis nous durant Radjab et Cha'baan et fais-nous parvenir à Ramadhân." Ce dou'a doit être fait avec fermeté et constance : "O Allah ! Fais nous atteindre le Ramadhân !"

L’attente de ce grand mois n'est pas simplement une question d'émotion et de pensée. Elle exige l'action et l'activité. La préparation pour recevoir l’honorable invité qu’est le mois de Ramadhân doit commencer immédiatement et sérieusement. Par où dois-je commencer ? Que dois-je faire ?


Un bon point de départ serait de consacrer un peu temps, chaque jour, à la préparation de Ramadhân. Une personne doit commencer par faire des ajustements au style de vie courant. L'emploi du temps quotidien doit être changé, accordant plus d'heures au rajeunissement spirituel. Puis-je prélever un peu de temps "de qualité" de mon planning très occupé ? Combien de temps et quand ? Asseyez-vous et réfléchissez-y. Peut-être une demi-heure avant Fadjr et une autre demi-heure avant d'aller au lit ? Ou est-ce qu’une demi-heure avant et après Icha ne seraient-t-elles pas plus appropriées ?


Quoiqu’il en soit, au moins une heure des vingt quatre que comprennent le jour et la nuit doit être mise de côté avec discipline et régularité à partir d'aujourd'hui. Ce sera un temps dédié à Allah et à Allah seul. À moins que ce ne soit une urgence, on ne doit pas tolérer aucune intrusion dans ce temps dédié à Allah – aucun appel téléphonique ou autres distractions. On doit passer ce temps à développer un fort lien d'amour et d'affinité avec le Saint-Qour’aan, le dou'a et le Dhikr. On doit passer beaucoup de temps dans l'introspection et l'auto-évaluation. Quel est l’état actuel de mon Imaan ? Mon Islam ? Fort ou faible ? Quelles sont leurs principales faiblesses ? Comment vais-je les surmonter ? Vers qui vais-je me tourner pour avoir une aide spirituelle et pour me guider ? Des questions concernant l’élévation de l’âme doivent être posées. C'est une des formes les plus élevées de 'Ibaadah. C'est le 'Ibadah du Fikr et du Tafakkour, un moment qui équivaut à beaucoup d'années de 'Ibadah Nafil.


Ainsi on doit avoir à l’esprit tous les ‘T’ de Ramadhân Charif lorsque commence ce mois béni :

Tilâwah تلاوة (lecture de Qour’aan), Tahajjoud تهجّد, Tarawih تراويح, Tasbîhaat تسبيحات,Tadharru’ تضرّع (le doua avec ferveur) , Tatawwou’ تطوّع (Les Ibadahs Nafils),Tasahhour تسحّر (le repas de Sehri), Taubah توبة (le repentir), Tawaadhou تواضع(l’humilité) et Tafakkour تفكّر (méditation).

 

 source: islam-reunion.com

 

 

ImprimerE-mail

Articles en relation

Ile de la Réunion - France

الإثنين 1 شوّال 1438
lundi Shawwal 1 1438
lundi juin 26 2017
Fajr 05:36
Lever du Soleil 06:56
Zohr 12:21
Asr 16:10
Maghrib 17:46
Ishaa 19:01

Dernières vidéos